Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
Paiement à la séance ou par forfait
cours également pendant les vacances
Inscriptions tout au long de l'année

jeudi 22 septembre 2011

écouter: Tom Johnson, Le minimalisme en musique

L’expérience de l’expérimentation

Cycle de conférences sur les musiques expérimentales, organisé par les Instants Chavirés, en partenariat avec l’IDEAT, Institut d’Esthétique des Arts et Technologies (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, CNRS UMR 8153) et le département Musique de l’Université Paris 8. Cycle dirigé par Matthieu Saladin (chercheur associé à l’IDEAT).

conférence # 2

TOM JOHNSON
mercredi 16 février 2011 au CDMC (Centre de documentation de la musique contemporaine)
Matthieu Saladin – Introduction au minimalisme
Tom Johnson – Le minimalisme en musique
TOM JOHNSON
« Minimalisme en musique : Encore à la recherche d’une définition »
Résumé :
En 1972, j’ai écrit un article dans le Village Voice intitulé « The Slow-Motion Minimal Approach », qui est généralement considéré comme la première référence sur la musique minimale dans la critique musicale. Je suis revenu sur cette question plusieurs fois, jusqu’en 2001, lorsque j’ai écrit un nouvel essai pour introduire l’exposition « Musica silenciosa » au Musée Reina Sofia de Madrid, pour laquelle j’étais le commissaire. Encore dix ans plus tard, en 2011, il apparaît nécessaire de revenir à nouveau sur ce sujet. La musique minimale me semble aujourd’hui plus vivante et importante que jamais, et ma définition encore plus large. Il conviendra de mettre à jour mes réflexions sur ce sujet, et de faire entendre une variété d’exemples, autant européens qu’américains.

Bio :
Né dans le Colorado en 1939, Tom Johnson a étudié à l’université de Yale et, en privé, avec Morton Feldman. Après 15 années passées à New York, il s’est installé à Paris, où il réside depuis 1983. Il est très justement rangé parmi les minimalistes, car il travaille avec un matériau toujours très réduit. Il procède toutefois de manière nettement plus logique que la plupart des autres compositeurs minimalistes, soumettant entièrement le contenu mélodique, rythmique ou harmonique de sa musique à des formules mathématiques. Cette démarche radicale fait toute l’originalité de son œuvre, empreinte de rigueur, de clarté, mais aussi de dynamisme et d’humour.
Publications :
The Voice of New Music, une anthologie d’articles écrits pour le Village Voice (1972-1982), publié par Apolohuis et disponible actuellement gratuitement aux Editions 75. Egalement, Self-Similar Melodies, texte théorique paru en 1996 aux Editions 75.
[ le site de Tom Johnson ]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire