Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
Paiement à la séance ou par forfait
cours également pendant les vacances
Inscriptions tout au long de l'année

mercredi 4 juillet 2012

Thierry Davila, Pascal Broccolichi – Cartographie de l’inouï (+ CD audio)

Thierry Davila
Pascal Broccolichi – Cartographie de l’inouï (+ CD audio)
Presses du Réel
2012

Présentation de l'éditeur
Monographie de référence dédiée à un artiste dont le travail s'établit à partir du son, envisagé comme une matière, avec une centaine d'illustrations, un essai de Thierry Davila, un long entretien et une pièce inédite sur CD audio.
Évoluant dans différentes disciplines, le travail de Pascal Broccolichi prend sa source dans une approche focalisée sur l'écoute, et tout particulièrement dans le son envisagé comme un vocabulaire de formes qui se prêtent à la création d'installations. Comme cadre pour sa recherche, l'artiste a développé un réseau d'environnements multiples liés par des relations continues entre une œuvre et la suivante. En exploitant les principes habituels de certaines lois acoustiques et leur champ d'application technologique autour de l'espace d'exposition, Pascal Broccolichi coordonne la typologie des sons avec nos capacités de perception. (www.pascalbroccolichi.com
Historien de l'art, philosophe de formation, également commissaire d'exposition, conservateur au Mamco, Thierry Davila est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'art contemporain (L'Art médecine, RMN, 1999,Marcher, créer. Déplacements, flâneries, dérives dans l'art de la fin du XXe siècle, Éditions du Regard, 2002,In extremis. Essais sur l'art et ses déterritorialisations depuis 1960, La lettre volée, 2009, De l'inframince. Brève histoire de l'imperceptible de Marcel Duchamp à nos jours, Éditions du Regard, 2010).
Thierry Davila est l'éditeur, aux Presses du réel, du recueil Devant les images – Penser l'art et l'histoire avec Georges Didi-Huberman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire