Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
Paiement à la séance ou par forfait
cours également pendant les vacances
Inscriptions tout au long de l'année

jeudi 23 décembre 2010

videos: POETIQUE DE L’INSTRUMENT DE MUSIQUE CHINOIS Conférence concert autour de la cithare guzheng

POETIQUE DE L’INSTRUMENT DE
MUSIQUE CHINOIS
Conférence concert autour de la cithare guzheng

Conférence du professeur Véronique Alexandre Journeau et de l’enseignante concertiste Qian Li
mardi 25 mai 2010

 video1
 video2
 video3
 video4
 Démonstration de cithare GuZheng

Les instruments de musique chinois sont classés selon une catégorie en huit matériaux dont l’origine est cosmogonique. Un bref descriptif historique sera fait par Véronique Alexandre Journeau, accompagné d’illustrations et d’une série de neuf poèmes sur neuf instruments de musique par Li Qiao (644-713), conçue comme un exercice de style pour perpétuer et transmettre les valeurs fondatrices de la civilisation chinoise au moment où l’empereur de la dynastie Tang avait lancé des recherches sur la musique ancienne. Un instrument sera ensuite étudié plus particulièrement, la cithare guzheng dont l’origine remonte à la création de l’empire chinois par Qinshi huangdi qui promut l’instrument de son royaume. C’est d’ailleurs actuellement l’instrument qui tient la place du piano en Occident. Qian Li, enseignante-concertiste, présentera brièvement quelques aspects techniques de son instrument ainsi que les pièces qu’elle interprétera, certaines à l’instrument seul et d’autres avec chant.

Docteur ès Histoire de la musique et musicologie et Docteur ès Asie orientale et sciences humaines, Véronique Alexandre Journeau passe actuellement son HDR à l’université Jean Moulin Lyon 3 et prépare un ouvrage sur la musique des poèmes à chanter (ci). Elle est chercheure associée, Réseau Asie - Imasie (CNRS/FMSH) et Observatoire musical français (Université de la Sorbonne –Paris 4), sur des problématiques relatives à la musique, la poésie et la philosophie de l’art en Chine et en comparatisme avec l’Occident. Elle poursuit également un travail en traductologie dans le cadre de la société d’études des pratiques et théories en traduction (Septet). Elle a publié deux livres d’auteur (L’art poétique de Sikong Tu et Le Livre de musique de l’antiquité chinoise, Paris : Editions You-Feng, 2006 et 2008), des ouvrages en tant qu’éditeur scientifique et de nombreux articles dont « Trois moments de la vie d’une œuvre : comparaison avec la Chine » pour le premier ouvrage, Musique et effet de vie, de la collection, L’Univers esthétique, qu’elle a créée et dirige aux éditions L’Harmattan.
Qian Li est enseignante de cithare guzheng. Elle est par ailleurs instrumentiste, chanteuse et compositrice. Diplômée de l’Université Normale de Nakin où elle suivit un cursus d’enseignement de la musique, Qian Li est ensuite venue en France pour y exercer et professer son art. Dès 2003, ses talents sont mis à contribution dans de nombreuses performances artistiques. Elle prend part au spectacle « 25 siècles de poésie chinoise, du Shijing à nos jours » une co-production CERAC/DRAC/CNL/PARIS BIBLIOTHEQUES, dans le cadre de l'année de la Chine en France. En 2005, elle devient l’un des éléments majeurs du spectacle « Buveur de lune », une création de Jacques Mayoud. Depuis cinq ans, elle donne régulièrement des concerts conférences sur le thème de la cithare guzheng et participe à des animations en milieu scolaire et à des ateliers sur la poésie chinoise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire