Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
cours également pendant les vacances
Inscriptions tout au long de l'année

dimanche 3 avril 2011

écouter: Maÿlis Dupont, Le bel aujourd’hui : Bach ou Boulez, des oeuvres à faire

écouter: Maÿlis Dupont, Le bel aujourd’hui : Bach ou Boulez, des oeuvres à faire
La Suite dans les idées par Sylvain Bourmeau, 02.04.2011
Maÿlis Dupont 
Le bel aujourd’hui
Bach ou Boulez, des oeuvres à faire
Collection « Passages »
Le Cerf
2011

Présentation de l'éditeur
De Bach à Boulez : trois siècles de musique, trois siècles de créations, de reprises, de disparitions, longue traîne du présent, de toutes les œuvres présentes. « Musics for piano » de John Cage, « Sonates » de Mozart, « Symphonie fantastique » de Berlioz, « Concerts royaux » de Couperin, « Saint François d'Assise » de Messiaen... Comment rendre compte de ces œuvres ? Qu'est-ce qui fait l'œuvre et sa valeur, en musique ?

On connaît deux manières de répondre à la question, disons deux paradigmes de l'œuvre d'art. Paradigme musicologique : l'œuvre, c'est la partition ou le texte musical fixé sur un support (papier, bande, etc.). Paradigme sociologique : l'œuvre, c'est ce que des acteurs, critiques, publics, agents, institutions, etc., désignent comme telle. Où compte avant tout l'« intention esthétique ». L'auteur revient sur l'un et l'autre, pointant les maillons forts et les maillons faibles de ces schèmes de pensée, et leur complicité dans le projet d'arrêter l'œuvre d'art (à l'un de ses supports, à l'une de ses manifestations ou à telle explication). « L'art arrêté ! » Tel pourrait être le bandeau de nombre d'ouvrages sur le thème. Invite à ne pas les approcher !

À l'intellectuel déçu par les sillons fermés de la pensée, au mélomane perdu devant la schématisation de ce qu'il aimait, proposons un autre chemin... Suivons une œuvre « en liberté » ; décrivons ses manifestations (en concert, chez un disquaire, dans des conversations, des articles de presse, etc.), repérées par ce nom : Sur « Incises » de Pierre Boulez ; saisissons, plutôt qu'une œuvre, « ce et ceux qui œuvrent » et alimentent aujourd'hui notre passion.


Maÿlis Dupont est diplômée de l'ENS-Cachan en sciences sociales, docteur de l'université Lille-3 en sociologie et musicologie. Elle enseigne à Sciences Po - Paris, au sein de l'École des Arts politiques notamment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire