Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
Paiement à la séance ou par forfait
cours également pendant les vacances
Inscriptions tout au long de l'année

mardi 6 novembre 2012

Pierre-Yves Macé, Musique et document sonore – Enquête sur la phonographie documentaire dans les pratiques musicales contemporaines

Pierre-Yves Macé
Musique et document sonore
Enquête sur la phonographie documentaire dans les pratiques musicales contemporaines
Presses du réel
2012

Présentation de l'éditeur
Statut et usages du document sonore dans la musique depuis les débuts de la phonographie.
Depuis l'invention en 1877 du phonographe par Edison, il est devenu possible d'archiver, c'est-à-dire de conserver et de mobiliser ce qui jusqu'alors échappait à toute objectivation : la collection infinie des sons du monde. Au même titre que les photographies ont constitué des « pièces à conviction pour le procès de l'Histoire » (Benjamin), les phonogrammes ont pu documenter toutes sortes de phénomènes sonores : paroles d'individus célèbres, environnements naturels et urbains, musiques exotiques...
À partir d'un choix d'exemples très divers empruntés à la musique contemporaine et à l'art sonore (Steve Reich, Heiner Goebbels, Luc Ferrari, Luigi Nono, Gavin Bryars, Christian Marclay, William Basinski...), Musique et document sonore étudie l'impact de cette problématique documentaire dans le champ de l'œuvre musicale. Volontiers décrit comme un paradigme de l'art autonome, l'objet musical n'en est pas moins poreux, au même titre que toute œuvre d'art, à ces éléments « impurs » venus du dehors, qui introduisent du jeu dans l'ordre institué de la syntaxe musicale. Depuis le montage critique jusqu'au field recording en passant par l'anecdote ou la vignette hyperréaliste, le document sonore offre un terrain d'expression à une variété de pratiques jusqu'alors inédites dans le champ musical.
Musique et document sonore est un essai tiré de la thèse de doctorat soutenue par Pierre-Yves Macé en 2009 à l'Université de Paris 8.
Né en 1980, Pierre-Yves Macé est compositeur et musicologue. Il travaille au croisement de la musique électroacoustique, de la composition contemporaine et de l'art sonore. Il est l'auteur de cinq disques parus sur les labels Tzadik, Sub Rosa, Orkhêstra, Brocoli.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire