Inscriptions tout au long de l'année
Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
Paiement à la séance ou par forfait
cours également pendant les vacances


mardi 1 avril 2014

Fabien Cailleteau, La polyphonie depuis 1950

Fabien Cailleteau
La polyphonie depuis 1950
Aedam Musicae
2014

Présentation de l'éditeur
Qu'est-ce que la polyphonie aujourd'hui ?
Cette notion est largement répandue en musique, évoquant l'école franco-flamande, l'Art de la Fugue, Webern… Une transversalité dans l'histoire de la musique qui inviterait à en donner a priori une définition directement liée au contrepoint.
Pour autant, le parcours des soixante dernières années révèle la complexité de cette notion, en résonance avec la société actuelle, ainsi qu'avec l'immense héritage musical dont bénéficient les compositeurs. Dénommée « hétérophonie » par Luciano Berio et « polymusique » par Georges Benjamin, déclinée en « micropolyphonie » chez György Ligeti et « polyrythmie » chez Elliott Carter, la polyphonie semble désormais une réalité multiple.
Un objet polymorphe dont la compréhension apportera un éclairage neuf sur la musique contemporaine dans sa diversité, et sur l'une des préoccupations majeures d'une culture, comme l'évoque Henri Pousseur dès 1972, « au caractère de plus en plus planétaire » : l'hétérogénéité.
À travers un réseau tissé d'oeuvres musicales diverses, mais aussi d'écrits de compositeurs de différentes générations, l'auteur nous propose ici d'approcher une définition contemporaine de la polyphonie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire