dimanche 31 juillet 2016

écouter: Bruno Giner, présente son ouvrage sur Erik Satie



écouter: Bruno Giner, présente son ouvrage sur Erik Satie
Classic Club par Lionel Esparza, 18 avril 2016


Bruno Giner
Erik Satie
Bleu Nuit
2016

Présentation de l'éditeur
Fils d’un courtier maritime, Erik Satie (1866-1925) étudie un peu le piano et l’harmonie jusqu’à se faire renvoyer du conservatoire à l’âge de vingt ans. Il quitte le monde classique pour une vie de saltimbanque musical en jouant dans divers cabarets de Montmartre. et rencontre notamment Debussy qui lui orchestre en 1896 deux de ses Gymnopédies pour piano. Satie finit par compléter à plus de 40 ans son apprentissage en entrant à la Schola Cantorum où il suit les cours de Vincent d’Indy et Albert Roussel. De nature extravertie, très critique envers ses contemporains, il s’attire les foudres de bon nombre de critiques et musiciens qu’il juge trop sérieux. Ses qualités d’interprète et de compositeur ne sont reconnues qu’après sa mort. Il reste un novateur dans le placement des musiciens aux divers endroits d’une salle (tout étant précisé dans ses partitions). La majeure partie de ses compositions touche la musique pour piano (Trois Gnossiennes, 3 Gymnopédies, Trois Morceaux en forme de Poire) ou la musique orchestrale avec une influence jazz notamment dans ses ballets Parade et Relâche. 
Ce nouveau volume de la collection horizons vous propose de partir à la rencontre d’un maître de la musique de la première partie du XXème siècle dans cette étude inédite illustrée et complétée de nombreuses annexes. 
Outre ses activités compositionnelles et pédagogiques, Bruno Giner a notamment signé plusieurs livres sur la musique sous le régime nazi : Weimar 1933 : la musique aussi brûle en exil (Le temps des cerises), De Weimar à Térézine : 1933-1945 L'épuration musicale (Editions Van de Velde) et Survivre et mourir en musique dans les camps nazis (Editions Berg International). Pour la collection horizons, il a co-signé l’ouvrage sur la Entartete Musik..



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire