Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
cours également pendant les vacances
Inscriptions tout au long de l'année

mardi 3 septembre 2013

écouter: Gérôme Guibert, Musiques actuelles : ça part en live. Mutations économiques d’une filière culturelle

écouter: Gérôme Guibert, Musiques actuelles : ça part en live. Mutations économiques d’une filière culturelle , Label Pop, 6 mai 2013
Gérôme Guibert et Dominique Sagot-Duvauroux 
Musiques actuelles : ça part en live
Mutations économiques d’une filière culturelle
IRMA
2013

Présentation de l'éditeur 
Dans un contexte de crise qui déstabilise toute la filière musicale, cet ouvrage propose une analyse précise de l’économie des concerts de musiques actuelles. Du producteur à la salle de spectacles ou au festival, il décrit l’organisation de la chaîne d’acteurs qui contribuent à la réalisation d’un spectacle et les relations contractuelles qui les lient, variables selon le degré de notoriété des artistes.
De tailles et de statuts très divers, les structures de spectacle vivant investies dans les musiques actuelles forment un ensemble hétérogène et fragile dont l’organisation diffère sensiblement de celle des pays anglo-saxons. La France se singularise ainsi par le rôle du producteur « employeur du plateau artistique » et par l’indépendance, le nombre et la diversité des entreprises, petites et moyennes, qui produisent des concerts pour des artistes confirmés ou en développement.
Les auteurs soulignent les interdépendances croissantes entre les acteurs de l’industrie phonographique et de l’organisation de concerts, qui se traduisent par d’importants mouvements de concentration. De nouveaux acteurs – majors du disque, multinationales de l’entertainment ou de la communication – occupent désormais des positions stratégiques.
L’ouvrage met également en avant les complémentarités entre circuits commerciaux, associatifs et publics, qui contribuent, chacun à des stades différents de la carrière des artistes, à la valorisation de la musique.
Gérôme Guibert, docteur en sociologie, est maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle (université Paris III) et chercheur au laboratoire CIM-MCPN (EA n° 1484). Il a notamment publié : La Production de la culture. Le cas des musiques amplifiées en France (Seteun/Irma, 2006).
Dominique Sagot-Duvauroux , docteur en économie, est professeur à l’université d’Angers et chercheur au GRANEM (UMR-MA n° 42). Spécialiste de l’économie culturelle, il a récemment publié : Le Marché de l’art contemporain (La Découverte, 2010, en collaboration avec Nathalie Moureau).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire