vendredi 2 mars 2012

René Descartes, Abrégé de musique - Compendium musicae

René Descartes
Abrégé de musique
Compendium musicae
Traduction par Frédéric de Buzon
Puf
2012

Présentation de l'éditeur
Premier ouvrage de Descartes, le Compendium musicæ, en dépit de sa brièveté, est l’un des textes les plus importants de la théorie musicale au XVIIe siècle. Rameau, en 1722, y trouvera le point de départ de sa réflexion sur les fondements de l’harmonie. Plus généralement, tout examen de l’esthé-tique cartésienne passe par l’étude de la théorie du plaisir développée dans les premières pages. Enfin l’histoire de la pensée de Descartes ne se comprend pas pleinement sans les questions ouvertes dans cet abrégé, comme la question de l’application des mathématiques et celle des passions de l’âme.
À la différence des éditions antérieures, le texte latin donné ici tient compte de la totalité des sources disponibles (manuscrits, imprimés, traductions anciennes). Parce qu’on ne disposait jusqu’ici que d’une seule traduction française, celle du P. Poisson, parue en 1668, on a souhaité proposer aussi une nouvelle version, plus proche de l’original.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire