Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
cours également pendant les vacances
Inscriptions tout au long de l'année

jeudi 23 février 2012

revue Volume – What You See Is What You Hear n° 04




Le quatrième numéro de la revue d'art contemporain sur le son (textes critiques et monographiques, analyses historiques, entretiens, interventions d'artistes...), autour des questions du double et de l'interprétation : Mark Leckey, Ruth Ewan, Tom Marioni et les explorations sonores dans la baie de San Francisco, notes sur 21.3 de Robert Morris, entretien avec Pierre Henry, le projet Louie Louie, interventions inédites de Dora García et Hannah Rickards, etc. 
Ce quatrième numéro de Volume est placé sous le signe du double. Entre dualité et dialogue, la pratique de certains artistes s'illustre autant par le biais de la musique que des arts visuels. Ancrée notamment dans le registre musical, la reprise reflète les différents processus de traduction et de transformation en jeu dans la copie. Dans cette dialectique qui s'instaure entre différence et répétition, l'interprétation constitue un facteur déterminant. Elle renvoie bien évidemment à la musique, au théâtre ou au cinéma, disciplines dans lesquelles il s'agit de travailler à partir d'un script, d'une partition ou d'un thème préexistants, de s'approprier un matériau et de le transcrire de manière plus ou moins subjective. Il convient également de la considérer du point de vue de la réception. En s'appuyant sur cette double définition de l'interprétation, certains artistes interrogent autant le statut et les comportements du public que les dispositifs et les formes de discours mis en place à son attention, et révèlent en même temps qu'ils le déjouent notre penchant à croire et accepter, souvent inconsciemment, les règles, commentaires et autres instructions qui nous sont données à lire et à entendre. 
Bilingue et semestrielle, Volume se présente comme la première revue d'art contemporain spécialisée sur le son. Ni revue musicale, ni revue d'art sonore, Volume envisage le son du point de vue des arts plastiques. Si l'histoire des relations entre le son et l'art n'est pas récente, ces dernières années ont vu se multiplier œuvres, expositions, publications et autres événements dont le contenu esthétique et théorique témoigne d'un intérêt croissant pour ce médium et la diversité de ses usages. À travers un large éventail de contributions critiques et artistiques, Volume entend constituer une plate-forme d'observation et d'analyse de cette dynamique, tout en veillant à la replacer dans une perspective historique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire