Inscriptions tout au long de l'année
Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
Paiement à la séance ou par forfait
cours également pendant les vacances


jeudi 14 juillet 2011

écouter: Pierre-Michel Menger, Les intermittents du spectacle

écouter: Pierre-Michel Menger, Les intermittents du spectacle
A plus d'un titre par Jacques Munier, 13.07.2011

Pierre-Michel Menger
Les intermittents du spectacle
Sociologie du travail flexible (nouvelle édition)
EHESS
2011

À l’aune des renégociations de la convention d’assurance-chômage et en pleine crise de l’emploi, cette nouvelle édition propose une mise en perspective du régime des intermittents, et le situe dans la flexibilité des marchés du travail.
Spectacle vivant, cinéma et audiovisuel ont bâti leur expansion sur une exception sociale et culturelle énigmatique : l’hyperflexibilité contractuelle de l’emploi, assortie d’une assurance non moins flexible contre le chômage. Paradoxes : l’emploi augmente, le chômage encore plus vite ; des conflits sociaux répétés, des employeurs solidaires de leurs salariés ; trente ans de réformes, aucune réussie ; des accusations d’abus lancées de toutes parts, un déni général de responsabilité, mais une multiplication des bonnes raisons de s’accommoder d’une croissance déséquilibrée.
À partir de données inédites, complétées dans cette nouvelle édition, Pierre-Michel Menger établit les faits, mesure les évolutions, soupèse les avantages et les dérives de l’emploi en contrats courts et chômage long. Le régime des intermittents du spectacle est passé au crible : ses règles, ses comptes, son utilisation, ses jeux stratégiques, ses subtilités paritaires et politiques. Cette analyse clinique, étendue à la réforme de 2003 et à ses effets jusqu’en 2010, permet de dégager et de mieux situer les intermittents dans la flexibilité des marchés du travail.
SOMMAIRE
Nouvelle préface
1. L’intermittence en conflit
Les singularités du conflit
Scénario des crises
La réforme de 2003
Une croissance énigmatique
2. L’offre et la demande de travail dans les arts du spectacleLa formation de l’offre et de la demande de travail par le filtre du CDD d’usage
L’organisation par projet dans les arts
Surnombre, concentration spatiale et réseaux de relations
L’emploi dans un marché réputationnel
3. Le régime d’emploi-chômage intermittent
Le CDD d’usage constant, une forme contractuelle d’équilibre ?
Désintégration verticale de la production
User de l’intermittence, un apprentissage collectif
4. Système d’emploi, logique d’assuranceLes arguments de la flexibilité
Inégalités, solidarités, droits de tirage
Les coûts assurantiels de l’intermittence
La relation triangulaire entre l’employeur, le salarié et l’assureur
5. L’emploi-chômage en pratiquesOpportunisme contractuel
Comportements: de la norme à la déviation
Les leçons de l’analyse statistique
De la coopération avantageuse à la dénonciation des fraudes
Les grandes raisons et les bonnes raisons
Assurance et/ou assistance ? Une hésitation devenue imbrication
Les schizophrénies de la gouvernance paritaire
6. Le risque de chômage dans un système d’emploi hyperflexible est-il assurable ?Cinq scénarios de réforme : impasses et innovations
Les facteurs de croissance des dépenses d’indemnisation du chômage des intermittents
Le droit social et la logique assurantielle, bons conseillers de l’intermittence
7. La professionnalité artistique : un système incomplet de relations socialesLa croissance des professions culturelles et ses propriétés
Une pièce manquante dans la relation professionnelle
Conclusion

Postface
L'emploi et le travail dans les spectacles : nouvelles sources et nouvelles connaissance
La musique, pôle dominant de l'intermittence artistique
Un régime d'emploi-chômage réformable ?
l'assureur, l'État et l'intermittent
L'assurabilité du risque de chômage dans un système d'emploi flexible. l'intermittence et au-delà

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire