Inscriptions tout au long de l'année
Cours pour les Débutants, les Confirmés, les Professionnels
en Collectif ou en Individuel
Des Enfants aux Retraités
cours chaque semaine, tous les 15 jours ou suivant vos possibilités
Paiement à la séance ou par forfait
cours également pendant les vacances


vendredi 22 octobre 2010

Olivier Lussac, Fluxus et la musique

Olivier Lussac
Fluxus et la musique
Les presses du réel
2010




Présentation de l'éditeur
La première étude des aspects musicaux (et politiques) du mouvement artistique le plus subversif des années 1960.
Les acteurs de Fluxus, tous musiciens, ont toujours considéré la pratique du son comme partie intégrante d'un vaste projet expérimental de création destiné à dépasser les catégories artistiques et le cadre de la musique elle-même, pour atteindre ce que George Maciunas appellait des « buts sociaux, non esthétiques » (c'est-à-dire non soumis à des principes moraux).
A l'origine à la fois de la musique expérimentale et des arts sonores, source d'inspiration de nombreuses pratiques performatives actuelles, la musique fluxus réalise l'anti-art de Dada et le dépassement de l'art des situationnistes en abolissant la frontière entre le créateur et le spectateur et en proclamant l'équivalence entre la musique, l'art et la vie.
L'essai d'Olivier Lussac est le premier en langue française à étudier les aspects musicaux (et les implications politiques correspondantes) du mouvement artistique le plus subversif des années 1960.

sommaire

Prologue


CHAPITRE I
New-York 1960 : quelques éléments biographiques et historiques
Chambers Street et Galerie AG
Autour de la New School
Le cercle de Young
Ono et Ichiyanagi
Postlude

CHAPITRE II
« L'Hommage à John Cage » de Nam June Paik
D'insolites débuts de musicien
L'hommage au père spirituel
Variation sur un thème
Le happening de Zimmermann
L'Étude pour piano

CHAPITRE III
Originale
Volonté de répression
Une nouvelle homogénéité temporelle
Caspari et le Labyratoire
Simple
Contre l'impérialisme culturel : l'AACI (1964)

CHAPITRE IV
Dissidences musicales
Lintgasse 28
Musique - Texte - Peinture - Architecture
Contre l'IGNM
Néodada ou fluxus ?

CHAPITRE V
Préludes à de nouvelles musiques
Décollages Collages
Neo-Dada in der Musik

CHAPITRE VI
Musique pour une révolution
Blanc, vacuité, silence
Un son est comme un objet
Élargir le domaine de la musique
Dynamique de l'intermedia
Un no man's land musical


Bibliographie
Enregistrement vidéographique et CD-ROM
Enregistrements audiophoniques (K7, LP & CD)

Olivier Lussac est professeur à l'Université Paul Verlaine - Metz (Théorie et pratique des arts plastiques) et chercheur au sein du Centre de Recherche sur les Médiations et de l'Institut d'esthétique, des arts et technologies. Spécialiste de Fluxus, il travaille sur les problématiques de la performance, du happening, de la poésie sonore, des nouveaux médias et du son dans les arts contemporains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire